Cette formation sera reconduite en 2016. Voir ci-dessous à titre informatif le programme de la dernière session niveau 2

PROGRAMME DE LA FORMATION
INTENSIVE POUR LA PRISE EN CHARGE DU BEGAIEMENT
Villers 2 : du lundi 10 mars au samedi 15 mars 2014

Horaires de travail : 8H30 – 12H puis 14H – 17H30 ou 18H.
Chaque demi-journée de travail comporte une pause-boisson-goûter de 10 minutes

Lundi 10 mars

Accueil des participants entre 13 heures et 14 heures : temps de rencontre, travail sur les prénoms.

14h – 18h : Séance plénière
Présentation du programme et des moyens mis en oeuvre pour atteindre nos objectifs : ateliers quotidiens de 5 ou 6 stagiaires pour chaque notion abordée, mise en route des habiletés sociales de communication de L. Rustin.
Motivations et attentes de chacun pour la semaine.
Travail du groupe : comment construire un groupe thérapeutique pour les personnes qui bégaient.
Réfléchir aux habiletés à développer par les patients et par le thérapeute.
Rôle de modérateur : processus individuels et groupaux en interactions selon les théories de Anzieu, Rogers, Moreno.

17H -18H : Courant humaniste : les apports de A. Faber et H. Mazlich, la communication non violente, la psychologie positive « Comment le dire autrement ? »

Mardi 11 mars

Matin
Travail corporel, Qi gong
Gelling : Fins de phrases engagées
Thème du Temps : « Camembert du temps » : retentissement sur la notion de temps intérieur et répercussions sur sa vie.
Introduction à la notion de temps et bégaiement.
Présentation théorique sur le Temps : Première partie « le temps chez le petit enfant » questions et commentaires.

Après-midi
Première étude de cas , longitudinale d’une thérapie chez l’adulte.
Témoignage et interview en vidéo de ce patient.
Ateliers pratiques en petits groupe : reprise et mise en pratique des 5 techniques motrices.
Retour en grand groupe : le temps d’un regard sur soi.

Mercredi 12 mars

matin
Travail corporel, détente segmentaire.
Gelling : Entrainement aux habiletés complexes, maniement de l’humour …
Présentation théorique sur le Temps :
Deuxième partie : « le temps chez l’enfant, l’adolescent, l’adulte ». Désensibilisation à la phobie du téléphone, évitement majeur de la personne qui bégaie.

Après-midi
Deuxième étude de cas longitudinale : plaintes et attentes, construction de temps de séances, hypothèses de travail.
Ateliers pratiques en petits groupes : prise de parole en public , prendre position, débattre….
Retour en grand groupe : entraînement à l’habileté de la synthèse orale.

Jeudi 13 mars

matin :
Travail corporel, relaxation
Gelling : présentation et utilisation de jeux spécifiques pour fédérer le groupe .
Présentation théorique sur le Temps :
Troisième partie : les maladies du temps. Troisième étude de cas longitudinale : forme mixte et complexité de ces prises en charges.

Après-midi
Le bilan du petit enfant : premier entretien parental – retranscription verbatim et vidéo.
Ateliers pratiques en petits groupes : « R1, R2, R3, R4 » d’après AM Simon : choisir sa modalité de réponse en toute liberté (savoir ne pas répondre, savoir différer, ne pas se justifier, ne pas agresser…)
Retour en grand groupe : Histoire d’un objet.

Vendredi 14 mars

Matin
Travail corporel.
Gelling : voix et projection vocale.
Présentation théorique sur le Temps :
Quatrième partie : le temps du thérapeute et les limites de notre engagement. Etudes de cas présentées par les stagiaires qui le souhaitent, avec des vidéos calées, en petits groupes.

Après-midi
Extraits vidéos : progression dans les groupes thérapeutiques.
Ateliers pratiques en petits groupes : reprise des techniques motrices.
Retour en grand groupe : quels supports permettent aux patients de parler de leur bégaiement à l’extérieur de l’espace thérapeutique : plaquettes APB, films, courts-métrages.

Samedi 15 mars

« La phrase au chapeau ! » Entraînement au renforcement positif.
Aboutissement et conclusion de la semaine : « La confiance en soi » en nous thérapeutes, et en nos patients. L’éthique d’ABSF.